Selon l‘Agence de la transition écologique , la transition énergétique va créer
jusqu’à 900 000 emplois en France d’ici à 2050. Des métiers nouveaux mais aussi des métiers existants qui se mettent au vert !

Découvrez les 6 secteurs à explorer !

  • Rénovation Energétique des bâtiments

Le BTP a connu beaucoup de transformations ces dernières années. choix des matériaux, chauffage, isolation. Dès la conception on pense à construire et isoler en limitant l’impact environnemental…De nouvelles réglementations sont venues soutenir ce changement. On retrouve le métier de chauffagiste, un poste technique et de conseil qui est recherché. Vous pourrez également trouver des postes dans le secteur de l’immobilier avec spécialisation « immobilier durable »

  • Energies renouvelables

l’éolien gagne du terrain au détriment du photovoltaïque notamment en mer. Conception, fabrication, exploitation et maintenance, des opportunités professionnelles sont à saisir !

  • Transports

L’état encourage les entreprises à moins polluer et à investir dans le transport moins polluant. Les profils recherchés sont des ingénieurs, des techniciens spécialistes des matériaux  ou encore des professionnels de la mobilité ; ce sont des experts souvent rattachés au département RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) des grands groupes ou des collectivités.

  • Traitement des déchets (économie circulaire, refabrication…)

les start-up dans ce domaine pullulent ! Elles ont une volonté de trier, collecter, transformer dans une logique d’économie circulaire. Pourquoi ne pas devenir un artisan réparateur spécialiste des pièces imprimées en 3D ? Ou encore ouvrir et gérer un FabLab ?

Les ingénieur R&D, les techniciens, les écoconseillers… trouveront de quoi faire. Les profils techniques et artisanaux sont recherchés mais pas que car les entreprises luttent aussi contre le gaspillage et intègrent de plus en plus la dimension RSE dans leur communication et dans leurs projets (ex : chargé de mission RSE )

  • Finance « responsable »

Aujourd’hui les critères environnementaux et sociaux sont pris en compte dans les entreprises de finance. Il est important pour elle de dégager une image positive et donc de veiller à ne pas investir dans une entreprise qui causerait trop de pollution ou qui mettrait en danger ses salariés avec une mauvaise prise en compte des risques psychosociaux.

  • Agriculture

Plus d’un agriculteur sur deux risque de ne pas être remplacé. L’agriculture traditionnelle peine à séduire mais l’agriculture urbaine connaît un engouement (murs et toits végétalisés, potagers partagés, composteurs en ville…)

Pourquoi ne pas devenir Ecoconseiller pour accompagner les particuliers, les copropriétés et les entreprises dans leur démarche.

à noter qu’aujourd’hui de nombreuses problématiques environnementales sont transversales ( tri des déchets, lutte contre le gaspillage…et peuvent concerner différentes fonctions que l’on retrouve en entreprise comme les services RH, les achats, la communication, l’informatique…)

Sources : Magazine Dossier Familial